Onglets principaux

Antonia Fritche

Paris

Antonia Fritche (née en 1975, en France) est une photographe / artiste visuelle basée entre Paris et Mexico City. Ses études incluent une maîtrise au Fresnoy, studio national des arts contemporains en France, un « Bachelor degree » à la Koninklijke Academie van Beeldende Kunsten à la Haye, aux Pays-Bas; et une Licence en communication à l'UASLP, San Luis Potosí, Mexique. Son travail a été exposé au Grand Palais « Dans la nuit des images » à Paris, Fundación Miró et Loop'07 à Barcelone, La Bande Vidéo à Québec, Projet Arts Bridge France-Okayama au Japon, Festival Medairte 6.0, Monterrey au Mexique, Slick à Paris; Les Rencontres Internationales Henry Langlois à Poitiers, Videoformes à Clermont Ferrand, Festival Optica Gijón, Espagne; VIIe Édition des journées de la Photographie de Damas, Syrie, Art Basel à Miami; Le Festival du film Rio Int´l à Rio de Janeiro; Centre Australien des Images en Mouvement, Festival du film de Sydney et de Locarno en Suisse.
Elle a reçu des bourses de production / création / résidences artistiques: au Fresnoy (où elle obtint une mention spéciale « à la qualité de la réalisation » pour l'installation « Washroom »); en Syrie par l’Institut Français et le Centre Culturel Français de Damas; á Okayama City au Japon pour le projet « Changing Arts Bridge Project » ; á la Cité Internationale des Arts à Paris et au Québec par Le Conseil des Arts et des Lettres de Québec et Pépinières Européennes.
Elle a également animé de nombreux ateliers de photographie et de vidéo, et reçu des commisions diverses pour la réalisation de visuels pour les arts de la scéne (thêàtre , concerts, etc).

DÉMARCHE ARTISTIQUE
Le portrait et la photographie d’art sont mes principaux champs d’action dans l’expression photographique.
L’évocation éthérée de la lumière ainsi qu’une composition cinématique deviennent l’axe principal de l’esthétique de mon travail.
Les sujets abordent souvent des souvenirs, ainsi que l’évolution du temps qui se reflète dans les corps et les regards évasifs des personnes photographiées
À partir d’une mise en scène, je cherche, dans mes portraits, à percer les expressions des models.
Je veux confronter et encourager les personnes photographiées sur un terrain sensible et
personnel où la vérité de leur essence peut être révélée.
Photographier les espaces (urbains ou la nature), représente pour moi un défi : je traite les lieux comme un décor de cinéma, je joue avec les proportions et je me laisse emporter par le spectacle de la lumière naturelle que m’offre l’instant.
Je me consacre également dans ma pratique au shooting de mode.

Son travail personnel en tant que photographe